• Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing.

  • Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing.

Pour tout savoir sur le contrôle technique à Lille

En 2018, le contrôle technique obligatoire pour tout véhicule de plus de 4 ans a connu une augmentation drastique du nombre de points de contrôle. Et d'autres évolutions sont prévues dans les mois à venir. Ce site a été créé pour tout savoir sur le contrôle dans les Hauts de France et plus particulièrement à Lille et son agglomération.

“Garages - Etablissements devant lesquels l’automobiliste passe quand il roule et loin desquels il se trouve lorsqu’il est en panne.”

De Pierre Daninos / Vacances à tous prix
Le contrôle technique à Lille
Le contrôle technique à Lille

Retrouvez les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur le contrôle technique à Lille

Les adresses sur Lille et son agglomération
Les adresses sur Lille et son agglomération

L'annuaire des centres agréés sur LIlle et la région

Blog
Blog

Pour tout savoir de l'actu automobile dans les Hauts de France

Quel est le prix du contrôle technique à Lille ?

Controle technique validé

À Lille, il existe une vingtaine de centres de contrôle technique. Chacun de ces centres affiche leur propre tarification pour une visite technique. Les prix varient beaucoup en fonctions de divers paramètres, tels que le type de contrôle que l’on va faire ou encore le type de véhicule que l’on possède. De plus, il est impossible de faire l’impasse sur ce contrôle puisque nous savons tous qu’il est passible d’une amende. Aussi, pour trouver un contrôle technique pas cher, la meilleure façon de procéder est de bien déterminer ce que l’on attend de notre contrôle technique auto et ensuite de faire une comparaison des prix.

Type de contrôle
Le prix du contrôle technique dépend avant tout du type de contrôle que vous devez effectuer. Il existe en effet 4 types de contrôle. D’abord, le contrôle périodique qui normalement se réalise tous les deux ans. Puis, la contre-visite qui est nécessaire en cas de défaillances trouvées lors d’un précédent contrôle. Ensuite, il y a la visite technique complémentaire qui est un contrôle additionnel destinés à voitures utilitaires légères de
plus de quatre ans. Enfin, le contrôle technique volontaire qui se fait à la demande du propriétaire du véhicule. Il est donc important de bien connaître le type de contrôle technique que l’on va accomplir avant de se rendre au centre de contrôle.

Type de véhicule
Les prix pratiqués dans les centres de contrôle varient également suivant le type de véhicule. Que ce soient des voitures neuves ou des véhicules d’occasion, la Loi impose un contrôle spécifique à chaque type de voiture. De ce fait, lors d’une demande de devis, spécifiez correctement votre type de voiture. Est-ce une voiture légère ? Un 4×4 ? Elle roule à l’essence ou diesel ? Il en est de même pour les véhicules électriques, les véhicules
hybrides ou encore les voitures de collection. Pour les entreprises, un tarif spécial est affecté aux véhicules utilitaires et aux voitures particulières comme les ambulances, les transports scolaires, les auto-écoles, les taxis… Notons qu’en règle générale, ce sont les visites techniques des voitures légères qui sont les moins coûteuses.

Comparaison de prix
Avec tous les centres de contrôle technique automobile présents dans la ville de Lille, la meilleure façon de payer moins cher est sans aucun doute de comparer les prix en ligne. Pour ce faire, vous avez deux options. La première est de vous rendre directement sur un site de comparaison de prix. C’est très rapide et facile à utiliser. Seulement, vous n’aurez que des prix approximatifs qui peuvent être loin de la réalité. La deuxième option sera de vous connecter sur chaque site des centres de contrôle et de voir tarifs correspondants à votre type de contrôle et votre type de véhicule. Une fois que vous posséderez tous les prix et avant de faire votre choix définitif, vérifiez bien que le centre de contrôle soit agréé. Vous
pourrez ensuite prendre un rdv en ligne pour gagner du temps et de l’argent.

Effectuer un contrôle technique à Lille

Controle technique lille

La Loi impose que tout véhicule doive faire l’objet d’un contrôle technique. Que ce soit une visite technique périodique, une visite complémentaire, une contre-visite ou tout simplement un contrôle volontaire, il est très important qu’il soit effectué à temps et dans
les règles de l’art par un centre de contrôle technique. Dans la ville de Lille, vous aurez le choix entre une vingtaine de centres de contrôle, qui affichent des prix différents. Nous vous donnons donc quelques conseils pour effectuer un contrôle technique automobile à Lille :
les centres présents, le précontrôle à faire et le prix du contrôle.

Les centres de contrôle
Comme on l’a dit, Lille possède une vingtaine de centres de contrôle technique de véhicules. Pour choisir celui qui vous convient, il faut prendre en compte plusieurs paramètres : la proximité, le type de contrôle, le prix, la qualité du service, votre type de véhicule… Parmi
les plus célèbres, il y a le centre Autovision, l’Auto Contrôle du Vieux Lille, le Centre contrôle technique Autocontrol, le centre Autosur Lille Hellemes, l’Auto Bilan Lille-Fives ou encore le Sécuritest Lomme contrôle automobile. Vous pouvez vous renseigner dans l’annuaire ou sur
leur site web pour connaître toutes les offres que ces centres proposent. Le mieux est de toujours choisir un centre agréé qui ont des experts automobiles et qui acceptent toutes les voitures.

Le pré contrôle technique
Est-ce que le contrôle technique obligatoire vous donne quelques inquiétudes ? Ne paniquez pas. Il vous suffit juste d’effectuer un bon pré contrôle technique et vous n’aurez aucune crainte durant votre passage au contrôle technique. Pour ce faire, prenez rendez-vous chez un bon garagiste et demandez-lui de faire un bilan complet de votre voiture. Que
vous venez d’acheter une voiture ou que vous possédez une voiture d’occasion ou un véhicule de collection, vérifier le niveau de détérioration de chaque élément contrôlé et procéder à leur réparation si nécessaire. Parmi les points de contrôle les plus importants, il y a le banc de freinage, la pneumatique, l’échappement, les feux, la direction. À part cela,
n’oubliez pas de mettre à jour les papiers d’identification de la voiture, dont l’assurance et la carte grise.

Le prix du contrôle technique
Quand on souhaite effectuer un contrôle technique à Lille, l’une des premières questions qui nous viennent à l’esprit concerne le prix. Ainsi, pour connaître les prix et trouver un moins cher, faites une simulation sur leur site web ou demandez-le par téléphone. Mais avant, assurez-vous d’avoir toutes les données en main. D’abord, quel type de voiture vous
posséder : une utilitaire léger ou lourd, un véhicule léger, un 4×4, diesel ou essence, une voiture hybride, un véhicule électrique, une voiture de collection, un véhicule spécifique (taxi, ambulance, camping-cars, corbillard, auto-école…). Ensuite, quel type de contrôle vous
allez effectuer : celle périodique de tous les deux ans, un contrôle complémentaire, une contre-visite… Enfin, il vous suffira d’entrer ces informations pour avoir un devis de votre visite technique et de comparer les prix.

Où faire son contrôle technique ?

Contrôle technique automobile

Le contrôle technique est une étape obligatoire pour toutes les voitures ayant plus de quatre années d’existence. Un véhicule qui n’a pas effectué sa visite technique est passible d’une amende. Ainsi, si vous devez faire une visite technique périodique, une visite complémentaire, une contre-visite ou un contrôle volontaire, le seul lieu où vous devez vous
rendre est dans un centre agréé par le Ministère des Transports. Il en existe d’ailleurs deux types : les centres de contrôle technique classique et les centres auxiliaires.

Les centres de contrôle technique
Les centres de contrôle technique, que ce soient les classiques ou les auxiliaires, sont les seuls établissements aptes à réaliser une visite technique. Un centre n’est pas un garage ni un concessionnaire : il ne peut ni vendre, ni acheter, ni réparer des véhicules. Les centres doivent obligatoirement posséder un numéro d’agrément délivré par la préfecture du département où ils sont localisés. Pour décrocher cet agrément, des conditions sont soumises par la loi comme être doté d’une infrastructure adaptée pour réaliser toutes les vérifications et avoir l’équipement minimum pour contrôler tout type de voitures, notamment les véhicules spécifiques tels que les 4×4, les poids lourds, les voitures hybrides
ou les voitures électriques. Ils doivent également être certifié d’un système qualité NF EN ISO/CEI 17020. Il est donc important de choisir uniquement un centre agréé pour faire votre contrôle technique. Cela impacte sur la sécurité de votre voiture, mais aussi sur la légitimité de votre procès-verbal obtenu à l’issue de la visite, très utile lors d’un contrôle routier par la police. Notons que les contrôleurs travaillant dans ces centres ont un profil précis. Ce sont des personnes justifiantes de différentes formations, d’au moins 5 ans d’expérience et possédant un certificat de qualification professionnelle.

Comment trouver un centre agréé ?
Même s’il est possible pour un particulier découvrir son propre centre de contrôle, la majorité des centres agréés en France appartiennent à un réseau de contrôle technique. Leur prolifération a d’ailleurs entraîné la disparition des centres de contrôle technique auxiliaires.
5 grands réseaux français de contrôle technique existent : Autosécuritas, Autosur, Autovision, Dekra-Norisko et SGS (qui regroupe Auto sécurité et Securitest). Ces réseaux disposent de plusieurs centres répartis dans toutes les villes et même dans d’autres pays européens.
Pour trouver le centre qui vous convient, il existe plusieurs moyens. Vous pouvez vous rendre directement au centre le plus proche de vous et collecter tous les renseignements nécessaires : prix, horaires, disponibilités… Si vous ne connaissez aucun centre aux alentours
de chez vous, il vous suffira d’en trouver un sur internet. En effet, chaque réseau possède un site web qui vous proposera une carte interactive ou un espace de recherche. Entrez les données demandées : adresse, code postal, ville, type de véhicule, type de contrôle… En quelques secondes, vous recevrez la liste des centres qui pourraient vous satisfaire. Vous
pourrez aussi obtenir un devis et comparer les prix. Enfin, pour simplifier vos démarches, prenez un rendez-vous en ligne en indiquant le jour et l’heure.

Comment vendre sa voiture sans contrôle technique ?

vente voiture

Pour de nombreuses raisons, vous avez décidé de vendre votre voiture. Pour commencer, vous avez évalué l’état de votre voiture, détecter tout mauvais fonctionnement et même procédez à des réparations si nécessaires. Si jamais vous ne voulez pas faire cet auto bilan par vous-même, vous pouvez emmener votre véhicule chez le garagiste et celui-ci pourra faire une révision complète de votre véhicule. N’oublions pas que le prix de vente dépendra essentiellement de l’état de votre voiture. Mais une question vous trotte dans la tête : peut-on vendre sa voiture sans contrôle technique ? Si oui, comment procède-t-on ?

Ce que nous dit la loi
Si on se réfère à la réglementation en vigueur, il est dit que les voitures particulières doivent avoir passé un contrôle technique de moins de 6 mois au moment de leur vente. De ce fait, le vendeur doit obligatoirement fournir le procès-verbal à l'acheteur pour prouver que le contrôle technique automobile a bien été effectué. L’acheteur aura besoin de ce PV pour avoir un numéro d’immatriculation de la voiture à son nom et obtenir sa nouvelle carte grise. Donc, l’administration n’acceptera pas d’effectuer le changement de carte grise si la visite technique n’a pas été faite dans ce délai. De la même manière, peu d’automobilistes acceptent d’acheter une voiture d’occasion dont le contrôle technique n’a pas été fait dans un centre de contrôle technique agréé. Et même si quelques fois, le vendeur écrit la mention “vendue sans CT; ou vendue en l’état; sur la
carte grise, cela n’a aucune valeur juridique si jamais la vente est annulée.

Les exceptions à la règle
Il existe cependant quelques exceptions à la réglementation sur la vente et l’achat de véhicules automobiles. Elles vous permettront de vendre votre véhicule sans devoir faire un contrôle technique au préalable.
Premièrement, si vous avez un véhicule neuf ou qui a moins de quatre ans, un contrôle technique n’est pas nécessaire et vous pouvez tout de suite le vendre. Regardez la date de première immatriculation sur votre carte grise et vous saurez son âge. Ce sera à l’acheteur d’effectuer le premier contrôle technique avant le 4 e anniversaire de la voiture.
Deuxièmement, si vous vendez votre voiture à un professionnel, comme un concessionnaire ou un garage, la vente d’un véhicule sans contrôle technique est tout à fait légale. Dans ce cas, le professionnel se chargera de faire la visite technique avant de la revendre. Il        s’occupera même des réparations à faire. C’est l’alternative la plus facile et la plus rapide si
vous souhaitez vendre votre voiture sans contrôle technique.
En dernier lieu, vendre sa voiture sans contrôle technique est également possible dans le cas où le contrôle automobile a été réalisé, mais que la voiture a été recalée. Par conséquent, une contre-visite doit être programmée dans deux mois maximum et la vente peut se faire avant le moment de la contre-visite. Passé ce laps de temps, vous ne pourrez plus vendre votre voiture sans avoir effectué là-contre visite en bon et due forme.

Comment réussir le contrôle anti pollution à Lille ?

Contrôle technique

Le contrôle antipollution est un point de contrôle complémentaire au contrôle technique. Il s’agit de mesurer la quantité d’agents polluants dégagés par votre voiture. Dans la ville de Lille, l’échec au contrôle anti pollution de son véhicule peut être une raison suffisante pour se faire recaler lors de la visite technique. S’en suivent alors plusieurs étapes aussi
onéreuses que fatigantes : les réparations et la contre-visite. Pour éviter tous ces désagréments et réussir du premier coup le contrôle anti pollution à Lille, voici quelques conseils qui ont fait leurs preuves.

Choisir un centre de contrôle agréé
La première chose à faire pour réussir son contrôle anti pollution à Lille est de se rendre dans un centre de contrôle technique agréé par le Ministère du Transport. Durant la visite, le contrôleur technique prélèvera du gaz d’échappement pour effectuer deux mesures. La première mesure donnera la quantité de monoxyde de carbone et la valeur lambda du gaz
d’échappement en calculant la proportion entre le carburant et l’air. La deuxième mesure sera celle de l’opacité de la fumée. Une fois cet examen terminé, le centre de contrôle doit donner un PV spécifique au propriétaire du véhicule. Notons que le contrôle anti pollution
ne se fait pas obligatoirement en même temps que la visite technique périodique tous les deux ans, mais un délai de 11 à 12 mois après est imposé.

Poser la vignette Crit’air
Les gaz émanant du transport routier sont l’une des principales causes de la pollution atmosphérique. Dans l’optique de lutter contre la pollution, de mieux gérer la circulation, de favoriser l’utilisation de toutes les voitures et d’améliorer la santé publique, la vignette Crit’air ou « certificat qualité de l’air » a été mis en place par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Selon le type de votre véhicule, vous serez affecté dans l’un des 6
classes de certificat qualité de l’air. Par exemple, les voitures hybrides auront la classe 1 tandis que les voitures anciennes auront les classes 5 ou 6. Dans la métropole lilloise, cette vignette est obligatoire depuis juillet 2017, en particulier lors des jours de pic de pollution.
Donc, ce petit autocollant vous donnera un petit coup de pouce pour réussir le contrôle anti pollution à Lille.

Faire un entretien quotidien
Pour réussir un contrôle anti pollution à Lille sans équivoque, la meilleure façon est l’action préventive : entretenir et réparer pour toujours respecter les normes anti pollution. Il est donc important de toujours réviser sa voiture et notamment le catalyseur, l’encrassement du filtre à air, la pompe d’injection, la sonde lambda, la carburation ou encore la
pneumatique. Il faut également régler l’allumage et contrôler le pot catalytique. Votre garagiste pourra vous éclairer encore plus quant à ces vérifications. Pour terminer, la dernière astuce est d’adopter une éco conduite. Cela suppose de rouler ni trop lent ni trop rapide, d’éviter les coups de frein et les fortes accélérations, de respecter le Code de la
route. Un geste quotidien qui permettra de moins polluer et de sauvegarder l’environnement.